Pour la troisième année, Fontenay-Saint-Père a reçu Blues-sur-Seine le mardi 12 novembre à 21H00. Le concert de BIG DADDY WILSON a fait résonner une fois de plus le Blues dans l’église Saint-Denis.

Les enfants de Fontenay ont participé en début de spectacle en restituant avec succès leur initiation aux ateliers harmonica appris à l’école. Le public et leurs parents ont applaudi avec ferveur leur prestation.

Ce soir-là, Big Daddy Wilson a fait vibrer l’ensemble des spectateurs sur un rythme de blues et les a plongé dans ses racines culturelles. Ce bluesman est né à Edenton en Caroline du Nord au temps de la ségrégation dans les années 60. Elevé par sa mère et sa grand-mère, il travaille très jeune dans les plantations de tabac et de coton tout en chantant dans son église. Il quitte l’école à 16 ans pour s’engager dans l’armée américaine et rejoindre son unité en Allemagne. Il y rencontre celle qui devait devenir sa femme et pour laquelle il a écrit un merveilleux poème qui sera sa première chanson.

Il découvre en Europe la musique du blues qu’il portait en lui depuis toujours. En effet, c’est dans un club de Brême où le jeune soldat effectuait son service militaire que ce style musical s’imposa à lui. C’est alors la révélation ! Il compose puis monte sur scène et séduit tout de suite quand il chante de sa voix chaude et inspirée.

Auteur, compositeur et chanteur, il commence à se faire connaître et sa notoriété grandit de plus en plus en Europe.

Dans son premier morceau « Anna » il parle de son épouse. Le Gospel est bien présent dans « Keep Your Faith in Jah ». Dans « Hard Days Work » c’est la rythmique monotone qui hypnotise tandis que « Dreaming » swingue à la façon de la musique jamaïcaine. « Ain’t No Slave » est une réminiscence de la dure vie des Afro-Américains. Il parle de lui dans « Country Boy » et le célèbre « Walk A Mile In My Shoes ». Ainsi depuis les années 2000, il a enregistré plusieurs disques et chante sur différents sujets tout en conservant ses origines. « I’M YOUR MAN » est son dernier album sorti en 2013.

Big Daddy Wilson est connu et reconnu en Europe mais pour lui une question importante se pose : retournera-t-il en Caroline du Nord ? Le chanteur peine à séduire ses concitoyens américains et pourtant il aimerait se produire sur scène dans son pays natal.

L’interprétation de Big Daddy Wilson a non seulement enchanté le public mais a aussi permis au blues de s’inviter et de s’installer dans notre commune qui a pris les couleurs des bluesmen des Etats-Unis. Un voyage musical qui a ravi et a été applaudi comme il se doit !

C’est sûr, Fontenay-Saint-Père a désormais « le blues » !